Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 21:43

Souvenez vous, dans mon article "Dans la boite", j'évoquais la problématique du montage du collecteur d'échappement - contact avec le châssis, partie du berceau arrière qui soutien à la fois la jupe arrière démontable et le pare-choc arrière.

Contact collecteur échappement illustré sur la photo ci dessous.

DSCF4448

La recherche de collecteurs différents (avec une courbure différente au niveau du cylindre n°1) n'a pas donné de résultats. Les collecteurs proposés par les spécialistes de pièces Alpine correspondent à des collecteurs répliques des 1600 VC (type 1600 VD). Le châssis de la 1600 SX est différent de la 1600 VC, même s'il présente quelques ressemblances (supports moteur et fixations du train arrière). Il est plus large au niveau du berceau arrière et les "tubes" sont plus gros. Conséquence : les collecteurs du marché ne sont pas directement adaptables.

Il était possible de relever l'ensemble des tubes en dessoudant les tubes de la plaque de fixation du collecteur sur la culasse et en les ressoudant avec un angle différent. Cette solution n'a pas été retenue pour deux raisons : d'une part le collecteur a "vieilli", il présente donc de petits signes de corrosion au niveau des parties les plus chaudes (soudures sur la plaque de raccordement culasse), il n'était pas prudent de refaire une soudure sur ce point faible, d'autre part la solution n'était pas pérenne, lors de l'achat d'un nouveau collecteur, il aurait été nécessaire de le modifier.

Le choix s'est donc porté sur une plaque entretoise (cale biaise) à insérer entre la plaque du collecteur et la culasse. Nota : cette solution impose la mise en place d'un double joint.

Forme de la cale : Contour identique à la plaque du collecteur. Lumières identiques aux sorties échappement sur la culasse. Matière : aluminium. Épaisseur : 12 mm partie basse, 7 mm partie haute.

DSCF4465

La cale entretoise mise en place entre culasse et collecteur échappement.

DSCF4469

Le résultat : 12 mm entre le collecteur échappement (cylindre n°1) et le berceau arrière du châssis.

DSCF4468

La confection de l'entretoise m'a rappelé les heures d'atelier au lycée technique. Nous avions un professeur d'ajustage qui était le champion du trait croisé à la lime. Il faudrait que je reprenne quelques cours !!!!

Nota : Seuls les contours de la pièce et les lumières ont été faites à la lime. Le surfaçage pour obtenir la pente de 5 mm a été réalisé à la fraiseuse.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 21:51

Après le remontage des freins et en attendant le montage des moyeux (les disques de freins ne sont pas disponibles), le remontage de l'ensemble moteur-boite.

Ben voilà, l'ensemble a retrouvé sa place dans la boite. Il a fallu jongler avec les cales, les crics, .... la patience.

DSCF4450

Le mécanisme de commande de boite est en place.

DSCF4452

Retour à la case départ. Quand j'avais acheté ce collecteur d'échappement, le tube du cylindre n°1 "tutoyait" le châssis. A l'époque, une légère retouche à la disqueuse sur l'angle du tube de châssis, l'affaire était réglée. Aujourd'hui, le châssis est "neuf", la partie a été refaite, plus question de jouer de la disqueuse.

Les collecteurs vendus chez les spécialistes, ont tous le même défaut, le tube du cylindre 1 qui passe sous les autres. Il est probable que sur mon modèle de châssis çà coince.

Retoucher le collecteur actuel en relevant d'un cm l'ensemble des tubes (en modifiant l'inclinaison au niveau de la plque de fixation sur la culasse).

DSCF4448

Si vous avez un châssis identique et un collecteur d'échappement différent, je suis preneur !!!!

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 21:35

On commence par les étriers de frein avant. Difficile de faire plus simple : un joint, un piston, un cache poussière.

Impossible de confondre avec les pièces de l'étrier arrière, les diamètres sont différents. Le joint, pas de soucis, il est carré (symétrique), donc pas de sens de montage. Par contre au moment de monter le piston, un doute survient, dans quel sens ? Encore un regret de ne pas avoir pris de photo avant le démontage !!! La réponse était sur les schémas du catalogue GBS.

Si comme moi, vous avez un doute après avoir mis le piston, inutile de forcer avec des outils pour le retirer. Avec un doigt, on bouche le purgeur et avec la soufflette on souffle dans le trou du banjo (inutile de chercher l'étanchéité). Prendre soin de mettre un chiffon pour amortir le choc du piston sur l'étrier .....

DSCF4436

Pour les étriers de frein arrière, c'est un peu plus compliqué avec le mécanisme du frein à main et son rattrapage automatique. J'ai toujours de difficultés pour insérer la cale qui vient pousser sur l'axe. Pour comprimer les rondelles belleville par un simple appui : bonjour !!!. Peut être faudrait il fabriquer un outillage ..... du genre démontage de soupapes ?

Après montage, test du mécanisme de frein à main par action sur le levier : çà marche !!!! Mais alors pourquoi çà ne marche plus dès qu'on l'installe sur la Berlinette ?

DSCF4437

Ben voilà, les étriers sont prêts, un moyeu avant est en place, tout équipé : disque, étrier, plaquettes (il aurait peut être fallu les peindre !!!! - trop tard !!!!). Encore un manque de photos, mais c'est bon pour le raisonnement et la mémoire - à mon âge, c'est presque un exercice obligatoire !!!

DSCF4438

Pour la purge, de surprise en surprise, il a suffit de raccorder le flexible de frein et 3 minutes plus tard, il y avait un écoulement à la vis de purge.

DSCF4439

Il reste 3 moyeux à monter !!!!

A suivre, la remise sur les roues et le montage du groupe "moteur boîte". Montage à blanc du collecteur d'échappement - le châssis a été refait et j'ai quelques doutes pour le tube d'échappement correspondant au cylindre n°1, peut être faudra t'il accentuer sa courbure !!!!

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 20:26

Ouf !!! Ils sont en place !!!

Voilà un exercice que j'appréhendais. Pour le démontage, c'est déjà compliqué (manque de place). Le remontage m'inquiétait un peu. La difficulté tient à deux raisons.

La première, les ressorts sont montés dans un couloir très étroit, impossible de passer des griffes pour les resserrer.

La deuxième tient au fait que les ressorts sont très flexibles : hauteur libre 350 mm, hauteur détendue 220 mm. La moindre spire non comprimée prend une hauteur de 60 mm.

Je ne montrerais pas de photos de la manipulation pour la mise en place, elles risqueraient si elles étaient visionnées par un inspecteur du travail de m'envoyer en prison !!!!

La manip : 1 - Comprimer le ressort entre deux flasques traversées par une tige filetée (diamètre 12 mm - environ 3 daN/mm2 pour une charge de 200 daN - sans risque). 2 - Sangler le ressort ainsi comprimé (sans prendre les dernières spires) - minimum 5 tours pour avoir 10 brins qui reprennent la charge. 3 - Enlever les flasques et la tige filetée (attention les dernières spires s'ouvrent - la longueur augmente) et glisser l'amortisseur dans le ressort tenu par les sangles. 4 - Fixer la tête et le pied de l'amortisseur, lâcher les sangles.

Avec des amortisseurs filetés, on peut limiter la compression du ressort pour le montage et utiliser ensuite le système de réglage pour comprimer le ressort.

Le résultat :

DSCF4430

DSCF4431

Pour compléter la journée avec une activité sans risque, j'ai mis en place le radiateur d'huile dans l'aile arrière droite. A compléter demain par quelques coups de pinceau sur les supports.

DSCF4432

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 21:47

Mise place du train avant (sans ressorts ni amortisseurs).

Un peu déçu par le résultat. Je pensais qu'il serait possible de réaliser des assemblages tels que les axes de triangles soient très facilement démontables (glissants juste).

Le résultat n'est pas conforme aux attentes. Même dans le cas de pièces neuves - axes et silent-blocs - il est nécessaire de les toiletter pour obtenir un "glissant juste". Quand toutes les pièces sont ajustées deux à deux - axe silent-bloc et axe châssis - l'alignement global n'est pas suffisant. Résultat : il faut s'aider du maillet pour assembler le tout. !!!!

Nota : Il faut décaller la crémaillère de direction pour pouvoir gliser les axes des triangles supérieurs.

DSCF4411

Petite inquiétude au niveau des biellettes de direction. Les rotules ne sont vissées dans la crémaillère de direction que de 4 tours (4 filets - environ 5 mm), de plus il semble qu'il y ait encore du pincement !!!! Il sera nécessaire d'allonger les vis de rotules ou de confectionner une pièce entretoise.

DSCF4415

Deuxième point délicat, la fixation des triangles inférieurs sur la traverse. La fixation des supports d'axe se fait par 4 vis. Surprise, alors que toutes les pièces droites et gauche sont de dimensions identiques, l'entraxe des vis n'est pas le même à droite et à gauche - pas très précis le guide de perçage chez Alpine en 1977 (ou peut être usé pour les derniers exemplaires).

Résultat : 4 mm d'écart, ce qui nécessite de retourner un support d'axe. Il n'est pas certain dans ces conditions que les deux ancrages de triangles inférieurs soient rigoureusement alignés. Il faudra tricher sur les réglage de chasse et de carrossage.

Nota : Il faudra ceratienemnt déposer ces triangles inférieurs pour glisser les coudes du circuit de refroidissement. Mais pour ces coudes, trois solutions sont encore possibles : remonter les coudes aluminium d'origine (encore en bon état) - remonter de nouveaux coudes en aluminium renforcé (reste à cintrer les tubes) - monter des coudes "longs" en silicone (reste à trouver le fabricant).

DSCF4422

Le puzzle "maître cylindre" est monté (freinage et embrayage). Pour conserver parfaitement les différents éléments - maître cylindre, répartiteur, ..... - le circuit est en "lockheed" avec une purge en gravi taire jusqu'aux banjos d'étriers de frein ou de récepteur d'embrayage.

DSCF4419

Petite astuce pour étancher le circuit au niveau des banjos d'étriers de frein : une durite emmanchée dans le banjo et "gonflée" avec une vis de 8 mm.

DSCF4425

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 21:59

Une semaine depuis le dernier article, une semaine sans avancée significative.

De petits travaux, un peu de peinture, des finitions, la fixation de quelques éléments ..... et beaucoup de questions !!! Nous terminerons par les questions.

J'ai suivi le conseil de Philippe (PhL), une trappe d'accès permet d'accéder au flector de direction et au maître cylindre.

DSCF4394

Côté tableau de bord, il ne reste plus qu'à se glisser sous le volant. Enfin presque, le volant, il sera mis au dernier moment - prend trop de place pour : fixer les câbles sous le tableau de bord, faire les derniers branchements (Neiman, durites de chauffage, ....., poser la moquette) C'est pas pour demain.

DSCF4406

Circuit d'essence : il ne manque que le réservoir !!!!!

La pompe, le module électronique de la jauge capacitive et les canalisations sont en place.

OK, la pompe électrique n'est pas au point le plus bas du réservoir. Elle a repris la place qu'elle occupait depuis plusieurs années. Jamais eu de soucis, alors on continue ....

DSCF4404

Même le filtre King est en place à l'intérieur de l'aile arrière gauche (fixé sur le passage de roue). Juste à côté, la bobine et le module électronique d'allumage (connexions électrique faites). Il ne manque que les deux Weber ..... et leur support. Faudra patienter quelques jours pour le montage de l'ensemble moteur-boîte.

DSCF4399

Pour terminer le compartiment avant, il restait à poser les freins, en particulier les bocaux de liquide de frein (pour les freins et l'embrayage). Le réservoir pour l'embrayage est encore d'origine, le bocal pour les freins a été remplacé par deux "modernes" (pour faciliter la purge - bouchon standard et étanche pour la mise en pression).

Les durites de chauffage (qui avaient rétréci au lavage) on été remplacées par des "modernes".... On perd en conformité !!!

Première question pour la pose du réservoir : Le fond du coffre est incliné vers l'avant, le réservoir en manolène glisse sur le polyester et ne veut pas rester "collé" sur le haut du coffre. Peut on ajouter, coller, des bandes "antidérapantes" dans le fond du coffre ? Lesquelles ? Ne vous précipitez pas pour la réponse, je dois poser le maître cylindre avant de poser le réservoir !!!

DSCF4405

Les canalisations de freinage sont posées, ainsi que les pièces intermédiaires : le répartiteur de freinage et les capteurs de pression (manostat pour les feux arrière et capteur de pression différentielle - avec voyant au tableau de bord). 

DSCF4408

Le flexibles de frein arrière sont en attente des étriers, qui sont en attente des ....., des triangles de suspension.

Pour tester le montage, j'ai monté les deux triangles (droite et gauche) supérieurs arrière. J'imaginais que çà allait être compliqué le remontage des triangles. Ce n'est pas compliqué, c'est la galère, .... pire que pour le démontage.

Première difficulté : monter les deux (fois deux) silentblocs neufs sur le châssis. On eut dire que le montage est serré (même serré fort !!!). Malgré un toilettage de l'alésage et un peu de gras sur les pièces, il a fallu serrer fort pour les emmancher.

Deuxième difficulté : positionner le triangle. Même emmanchés complètement les silentblocs dépassent et il faut les comprimer pour pouvoir glisser le triangle. Vous me direz c'est simple, avec un gros tournevis en appuis ur le châssis et le triangle .... et ma peinture époxy !!!!!!

Troisième difficulté : glisser l'axe. La théorie voudrait que l'on soit H7g6. La pratique on serait plus prés de H7m6. Les axes ont gonflé ou les silentblocs .... Ou peut être les deux !!! Un petit, puis un gros toilettage des axes à permis de rendre l'assemblage "glissant juste". La méthode : un passage au tour avec du papier abrasif (si mon prof d'atelier voyait çà !!!!! et pourtant çà marche).

DSCF4402

Pour le montage des autres triangles, ce sera plus difficile.

Un premier essai sur les triangles inférieurs avant et arrière. L'assemblage silentbloc triangle doit être en H7p6 (montage presse). Toilettage, graisse, étau, .... impossible !!!! Il faut trouver un collègue avec une presse.

Pour les triangles supérieurs avant, un délai s'impose, erreur dans la commande de silentblocs, .... Nouvelle commande, nouveau délai.

Prochain chantier : durites de refroidissement et de chauffage. Plus de questions .....

Mon souhait : Remplacer les canalisations principales.

Les tubes aluminium (diamètre extérieur 35, épaisseur 2) sont approvisionnés. Reste à trouver le moyen de les cintrer. Contrairement à ce que je croyais les diamètres de tubes (sauf les tubes serrurier) sont en pouces (un pouce : 25.4 mm, mais pour un tube 34 mm), çà ne colle pas !!!! C'est bien beau de passer au système métrique ..... 

Pour l'avant, toujours à la recherche de coudes silicone réduite 32-35 et longueur 35 cm. L'atelier qui aurait pu les fournir est dépôt de bilan !!!

Pour les durites de chauffage : pas de solution autre que de remonter les anciennes (en particulier celles qui sont pré-formées). Remplacer les parties coudées par des durites droite pincerait le coude et créerait une contrainte sur le robinet de chauffage. Une chance, les parties coudées (de part et d'autre du robinet de chauffage) sont en excellent état.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 20:43

Comme tous les éléments à l'avant ont été changés ou réparés, la mise en place du radiateur a nécessité quelques adaptations, en particulier la fabrication de deux équerres en aluminium.

DSCF4381

Les dimensions du polyesther ne sont pas parfaites, mais à quelques millimètre près, le radiateur occupe, la totalité de l'ouverture.

DSCF4379

Maintenant que la fixation est réalisée, il va falloir traiter les étanchéités (dessus et dessous). A ce sujet, si vous avez des idées, je suis preneur : le Scotch, le silicone (ou joint divers), la mousse de polyuréthane, le joint mousse, le caoutchouc en feuille, .... Si je me souviens du démontage, j'avais du gratter le radiateur et la carrosserie pour enlever une "pâte à joint" et divers morceaux de mousse.

Pour le dessus, l'étanchéité est souhaitable pour l'éfficacité du refroidissement, mais également pour éviter en cas d'intempéries (rares dans notre région !!!) de transformer le coffre en baignoire.

DSCF4388

Vue de dessous, le radiateur repose sur la carrosserie en quelques points. L'étanchéité n'est pas parfaite, mais sans conséquence pour les entrées d'eau. Il faudrait retrouver une "certaine" étanchéité pour forcer l'air à traverser le faisceau.

DSCF4387

Le ajustements ne sont pas parfaits, certains penseront qu'il pourrait y avoir un peu d'humidité dans le fond du coffre, pour les plus optimistes, çà permettra d'évacuer l'eau qui aurait pu entrer par ailleurs.

Pour mémoire éléments remontés sont ceux d'origine. Les ajustements n'étaient pas meilleurs, et nous dirons que l'étanchéité était ..... suffisante ! 

DSCF4383

Partager cet article
Repost0
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 18:14

Durites de chauffage. J'ai tenté une remise en état.

Première étape, un brossage au savon pour enlever toutes les poussières et les traces de gras. Suite : séchage au soleil (si, çà existe dans la région de Marseille !!!) et enfin peinture en noir au pistolet. 

Il a été nécessaire de renforcer les extrémités avec du ruban (elles commençaient à s'effilocher).

Montage : Pour la durite transversale, pas de soucis, pour les durits longitudinales, impossible à les raccorder aux deux extrémités. Elles sont trop courtes !!!!.

Aprés plusieurs tentatives, démontage complet pour prise de côtes. Bilan : longueurs actuelle 86 et 87 cm pour 94 cm avant nettoyage (je les avais mesurées les remplacer par des neuves). Force est de constater que les gaines de ventilation (version année 1970) rétrécissent au lavage !!!! Quelques heures de perdues !!!!

DSCF4375

Heureusement le montage des phares semble poser moins de problèmes.

Les enjoliveurs neufs des longues portées montés sur les anciens supports de phare ne se verrouillent pas correctement. Il faudrait trouver de nouveaux supports.

Pour les Ocars + qui remplacent les anciens antibrouillards, il faudra régler (par torsion) les supports.

DSCF4377DSCF4378

Partager cet article
Repost0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 20:55

La colonne de direction est fixée par 3 vis et un joint flector, le pédalier par 4 vis. On aurait pu penser que le remontage allait se faire rapidement. C'était sans compter sur la remise en état des différentes pièces. Tout d'abord le passage des pédales au travers de la carrosserie. La pièce est en très mauvais état (oxydée et complètement déformée). Décision prise d'en confectionner une nouvelle.

Les déformations sont dues au mauvais alignement des pédales. Les pédales ne décrivent pas un arc de cercle centré sur l'axe du pédalier, en conséquence, en enfonçant la pédale la tige se déplace latéralement au passage de la carrosserie.

Pour corriger le défaut, heureusement la mécanique n'est pas sophistiquée, il suffit d'un étau et de quelques efforts pour déformer (dans le bon sens la tige de la pédale). Quand je dis la mécanique n'est pas sophistiquée, j'ai cru reconnaître dans la tige de pédale un rond "à béton" de 10 mm !!!.

DSCF4374

Le nouveau modèle est réalisé en tôle d'aluminium de 2 mm d'épaisseur (çà devrait limiter l'oxydation). Il a fallu monter colonne de direction et pédalier une première fois pour mesurer le positionnement des différentes pièces au passage de la carrosserie.

Nota : ce type de pièce existe chez différents fournisseurs, mais je n'ai pas osé franchir le pas, elles ont des formes différentes. Pourquoi ? Forme particulière pour la SX ? S'il faut adapter une pièce neuve .....

DSCF4368

L'utilisation d'une tôle de 2 mm d'épaisseur permet de réaliser des taraudages et donc d'utiliser des vis "métaux" pour assembles les éléments.

DSCF4365

La pièce est en place. J'ai utilisé des rivets "pop" pour la fixer à la carrosserie (c'était déjà le montage utilisé précédemment). Pour la colonne de direction, j'ai du la présenter 3 fois pour ajuster les fixations sous le tableau de bord. La colonne n'a pas été changée, le tableau de bord n'a pas été modifié et pourtant, il a fallu adapter les fixations (cales et trous oblongs) pour centrer parfaitement l'ensemble.

DSCF4369

Sur la colonne de direction, diamétralement opposé au "Neiman" on distingue un support rond. A quoi sert-il ? C'est ce support inutile qui buttait contre le tableau de bord .....

DSCF4370

Pour le montage du flector de direction, l'accessibilité est limité mais suffisante surtout quand les triangles de suspension sont déposés. Je me souviens d'une précédente intervention sur ce même flector (triangles en place), c'était la galère !!!

DSCF4372

Partager cet article
Repost0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 18:27

Impossible d'attendre que l'ensemble soit monté sur la Berlinette.

La curiosité est un vilain défaut ? Bof !!! On peut trouver des excuses : C'est pour gagner du temps !!! ....

Alors on teste. Le matériel nécessaire : un réservoir (tube de canalisation éléctrique), 1/2 litre d'essence, quelques pinces à linge, le cadran, le boîtier, une batterie, ....

DSCF4309

Pour fabriquer le faux réservoir, un tube de canalisation électrique en PVC (plastique gris) et un bouchon. Contenance environ 1/2 litre d'essence.

Pour le bouchon, choisir un bouchon de qualité. Éviter de le recycler après le test !!!

DSCF4304

Quelques pinces à linge pour limiter la profondeur de la jauge dans le réservoir. On ne fait pas varier le niveau, mais on modifie la hauteur de la jauge.

DSCF4306

Ensuite, il suffit de suivre le processus d'étalonnage d'écrit sur le site PhL. Et çà ne marche pas du premier coup.

Après réflexion, on constate qu'il n'est pas nécessaire d'appuyer deux fois .... et que les couleurs de diodes osnt inversées sur mon kit !!!

Après ces quelques mises au point, on continue les essais, on teste, on reteste, on .... Le résultat n'est pas satisfaisant.

Je suis sûr que vous dites, normal, à vouloir ajouter de l'électronique .... on ne change pas un système qui fonctionne ...., ... Et bien vous vous trompez, ce n'est pas le système qui ne fonctionne pas bien, c'est le mec !!!

Et oui, pour que le cadran indicateur fonctionne correctement, il faut également brancher la masse; Pan sur le bec !!!

Deuxio, c'est bien beau d'utiliser un tube comme réservoir, mais en appuyant la jauge contre ce tube, çà doit influencer la valeur de la capacité (il faut centrer la jauge dans le tube). RePan sur le bec !!!

Après avoir corrigé toutes ces erreurs, comme ils disent dans mon sud-ouest natal : putain çà marche !!!

DSCF4308

Indication stable, .... Utilisation de la peine échelle pour le dernier quart de réservoir.

Il ne manque plus que la Berlinette !!!!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Gégé13821
  • : 33 ans, un peu plus de 80 000 km au compteur, toujours les même habits, peinture blanc gardena d'origine, intérieur moquette noire, ..... Je crois que l'heure de mon premier lifting a sonné et qu'il est temps de penser à une nouvelle jeunesse. Mon propriétaire en rêve depuis longtemps, mais il tarde toujours à se décider. Aurait il peur ? Mais pourquoi hésite t'il encore. Du temps il en a, çà fait maintenant deux ans qu'il ne travaille plus.
  • Contact

Profil

  • Gégé13821

Recherche

Catégories