Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 21:21

Revenons en à la bible le MR (Manuel de Réparation).

Pour le MR de l'A110, le train avant est décrit au chapitre H. Celui en ma possession est la 1ère édition de 1970.

Pas très explicite le MR concernant la remise en état du train avant : Voir les MR 68 ou MR 131.

Le MR 131 concerne la Renault 10 (R1190)

Précision : Articulation des bras de suspension sur flexiblocs et fluidblocs.

Seuls les bras inférieurs sont munis de flexiblocs, ils se montent et se démontent à la presse (ils sont montés serrés sur les bras inférieurs.

Les bras supérieurs sont munis de fluidblocs, ils se montent et se démontent à la presse (ils sont montés serrés sur les bras supérieurs.

Concernant le serrage des axes :

- axe supérieur serré à 6.5 m.daN (position du triangle non précisée)

- axe inférieur serré à 9 m.daN (triangle positionné à hauteur normale - cale sur traverse).

Le MR 68 - 3ème édition juillet 70 - concerne la Renault 8 (R1130, R1132, R1136)

Les bras supérieurs sont munis de fluidblocs, ils se montent et se démontent à la presse (ils sont montés serrés sur les bras supérieurs. Les fluidblocs sont graissés intérieurement (coté tube extérieur) avec de la graisse "SISS". Le caoutchouc ne serai pas collé sur la bague extérieure !!!

Les bras inférieurs sont munis de flexiblocs, ils se montent et se démontent à la presse (ils sont montés serrés sur les bras inférieurs.

Concernant le serrage des axes :

- axe supérieur serré à 6.5 m.daN.

- axe inférieur serré à 9 m.daN (triangle positionné à hauteur normale - cale sur traverse).

La RTA (Revue Technique Automobile) de la R8 précise :

- Seuls les bras inférieurs sont munis de flexiblocs. Ils se montent et se démontent à la presse (montés serrés sur les bras inférieurs).

- Fluidblocs, ceux ci se démontent et se remontent à la main après les avoirs enduits de graisse S33 siliconée.

- Ne serrer les écrous des bras supérieurs et inférieurs de suspension que le train avant positionné avec une cale .........

Conclusion : Fluidbloc et flexibloc, la dénomination est différente, le fonctionnement semble également être différent.

Les flexiblocs (sur les triangles inférieurs) ont les bagues intérieures et extérieures liées par le "caoutchouc". C'est la déformation du "caoutchouc" qui permet la rotation des triangles.

Les fluidblocs (sur les triangles supérieurs) ont la bague extérieure non liée au "caoutchouc". C'est le glissement du "caoutchouc" dans la bague qui permet la rotation des triangles.

Problème : Mes fluidblocs sont des identiques à des flexiblocs. La rotation du triangle supérieur a entrainé la rotation de l'axe qui a usé la traverse.

Pourquoi un comportement différent : L'épaisseur du caoutchouc du silentbloc supérieur est très faible, compte tenu des angles de débattement soit l'axe tourne, soit le caoutchouc se déchire.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gégé13821
  • : 33 ans, un peu plus de 80 000 km au compteur, toujours les même habits, peinture blanc gardena d'origine, intérieur moquette noire, ..... Je crois que l'heure de mon premier lifting a sonné et qu'il est temps de penser à une nouvelle jeunesse. Mon propriétaire en rêve depuis longtemps, mais il tarde toujours à se décider. Aurait il peur ? Mais pourquoi hésite t'il encore. Du temps il en a, çà fait maintenant deux ans qu'il ne travaille plus.
  • Contact

Profil

  • Gégé13821

Recherche

Catégories